trio gagnant(chiropratique, exercices, bonne alimentation) Chiropratique et nourrisson chiropratique et grossesse sport et chiropratique famille et chiropratique enfant et chiropratique personne âgée et chiropratique

Blog du Dr Sylvain Houle, chiropraticien

Témoignage
véridique

Autres témoignages


En bref :

  • La colonne vertébrale est importante parce qu'elle permet de supporter votre dos et votre cou, mais aussi à cause de son influence sur le reste de votre corps.
  • Une subluxation se définit par une altération de l'alignement et/ou du mouvement entre deux vertèbres. Cette dernière empêche un mouvement optimal au niveau de votre dos et de votre cou, ce qui peut mener à des blessures musculaires ainsi qu'à de la douleur. Elle produit aussi une interférence dans la transmission de l'influx nerveux.
  • La subluxation peut être corrigée à l'aide d'un ajustement, c'est-à-dire une manipulation vertébrale.

Chronique santé


La colonne vertébrale

On associe souvent la chiropratique à la colonne vertébrale. Beaucoup de gens ignorent que le chiropraticien ne traite pas seulement le dos et le cou. En effet, malgré qu'il va vérifier ces derniers lors d’un examen physique de n’importe quelles conditions pour lesquelles vous le consultez, il s'occupe aussi de toutes les autres articulations du corps. Ainsi, il est apte à traiter aussi bien un coude qu'une cheville, tout en s'assurant de l'intégrité de votre colonne vertébrale.

Le chiropraticien met l'emphase sur elle parce qu'elle influence tout le reste du corps. Par exemple, une restriction à la base du cou peut créer des engourdissements dans la main pouvant, entre autres, simuler un tunnel carpien. Dans ce cas, il devra traiter le cou pour corriger l’irradiation au poignet. Cette illustration démontre l’importance de vérifier la colonne vertébrale lors d'une plainte périphérique. Évidemment, il traitera le poignet si le problème vient de ce dernier.

Il est aussi important de savoir qu'un problème à une autre articulation, par exemple un pied, peut produire de la douleur ailleurs comme une lombalgie.

Mais qu'est-ce qu'une colonne vertébrale au juste?

colonne vertébrale vue de de face colonne vertébrale vue de côté

Comme vous pouvez le voir, elle est constituée de 24 vertèbres qui s'articulent l'une avec l'autre; c'est-à-dire qui bougent une par rapport à l'autre. Entre chaque vertèbre, 2 racines de nerfs sortent pour former des nerfs qui innervent tous les organes du corps (peau, muscle, coeur, foie, intestin, os). Un nerf sert à communiquer des informations entre le cerveau et les organes. À l'intérieur de la colonne vertébrale, on retrouve la moelle épinière, c'est elle qui relie le cerveau avec tous les nerfs du corps humain.

Pour bien comprendre le concept suivant, il faut savoir que le rachis est vulnérable au stress de la vie de tous les jours. Selon plusieurs scientifiques, la fragilité de ce dernier serait due partiellement au passage de la position quadrupède (à 4 pattes) à bipède (à 2 jambes) dans l'évolution. L'homme a gagné en autonomie, en agilité et en souplesse le tout au détriment de notre colonne vertébrale, particulièrement le bas du dos. En d'autres mots, un accident, une chute, une mauvaise posture, un processus dégénératif tel que l'arthrite, une naissance difficile, une anomalie congénitale, une mauvaise position de sommeil ou un faux mouvement peuvent altérer l'alignement et/ou le mouvement entre deux vertèbres causant ce qu'on appelle en chiropratique une subluxation. Le mouvement global de votre cou et/ou de votre dos ne sera pas normal, empêchant les muscles de fonctionner correctement, ce qui amène généralement ces derniers à se blesser pouvant ainsi créer de la douleur locale et référée.

De plus, la recherche et l'expérience clinique des cent dernières années ont démontré qu'une subluxation produisait une interférence dans la transmission de l'influx nerveux. C'est-à-dire que la communication du cerveau jusqu'aux organes ne serait pas optimale malgré qu'elle serait tout de même fonctionnelle. Elle peut se répercuter entre autres par des tensions musculaires, par un sommeil moins récupérateur, par une mauvaise digestion et par de la douleur. Il semble plutôt difficile d'évaluer l'impact exact d'une subluxation à un endroit précis sur une personne, mais il en reste néanmoins qu'elle influence négativement le fonctionnement de votre système nerveux.

Lors d’une subluxation vertébrale, il peut aussi avoir de l’inflammation au niveau des disques, des ligaments, des capsules articulaires ainsi que des muscles, ce qui peut être une cause de douleur.

Les chiropraticiens, par leur formation, sont les mieux placés pour aller corriger ces dernières redonnant ainsi le mouvement et/ou l'alignement normal entre deux vertèbres, ce qui permet de soulager la douleur lorsqu'elle est présente et de prévenir des problèmes potentiellement plus graves. En d'autres mots, le docteur en chiropratique est pour le dos ce que le dentiste est pour les dents. En effet, tout comme un nettoyage chez le dentiste aide à conserver votre dentition en santé, les vérifications chiropratiques régulières peuvent garder votre colonne vertébrale sans subluxation. Les observations cliniques démontrent que la subluxation, comme la carie dentaire, peut évoluer sans qu’aucune douleur soit ressentie et peut exister pendant des années avant qu’un symptôme apparaisse. Ce cas est particulièrement fréquent chez les enfants. Sa présence ne peut être révélée que par un examen chiropratique approfondi. Voilà encore une autre raison de consulter un professionnel qui ne va pas seulement s'intéresser à traiter votre douleur, mais bien à trouver où est l'origine de cette dernière.

Il est à noter que le terme subluxation est aussi utilisé en médecine pour décrire une luxation partielle d'une articulation ce qui induit un peu de confusion. D'ailleurs, le dérangement intervertébral mineur (DIM) est un synonyme de la subluxation chiropratique que certains médecins emploient.