trio gagnant(chiropratique, exercices, bonne alimentation) Chiropratique et nourrisson chiropratique et grossesse sport et chiropratique famille et chiropratique enfant et chiropratique personne âgée et chiropratique

Blog du Dr Sylvain Houle, chiropraticien

Témoignage
véridique

Autres témoignages


En bref :

Les conditions retrouvées chez nos ainés sont similaires à celles retrouvées chez un jeune adulte. Par contre, elles sont souvent compliquées de dégénérescences (ex. : arthrose)

Conditions souvent traitées :

  • Arthrose
  • Arthrite
  • Douleur, faiblesse, ou dysfonction de n'importe quelles articulations (ex. : mâchoire, dos, cheville, poignet, épaule.)
  • Douleur costale
  • Maux de tête
  • Tendinite/tendinose, bursite

Chronique santé


Nos ainés et les soins chiropratiques

Beaucoup de gens croient que les soins chiropratiques ne sont pas pour les personnes âgées. Cela est totalement faux. C'est d'ailleurs une portion de la population qui a tout avantage à nous consulter à cause de la forte incidence de la douleur. En effet, avec l'âge, nous accumulons les séquelles de nos anciennes blessures surtout lorsqu'elles n'ont jamais été traitées. De plus, nos articulations passent aussi par le phénomène du vieillissement qui les fragilise, les rendant de plus en plus vulnérables au stress de la vie quotidienne. En d'autres mots, la douleur apparaît souvent par accumulation de blessures et de stress.

Par contre, il est totalement faux de dire qu'on doit se résigner à vivre avec de la douleur lorsqu'on atteint un certain âge. Il est vrai que le problème peut prendre plus de temps à guérir que si vous étiez un jeune adulte, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut rien faire pour vous. Il ne faut pas non plus oublier qu'une simple correction partielle de la problématique peut être ce qui fait la différence entre être fonctionnel au quotidien ou non.

Il faut aussi savoir que les chiropraticiens adaptent leur traitement à votre corps. Il est évident qu'on ne peut pas utiliser la même force pour traiter une personne de 90 ans qui souffre d'ostéoporose sévère qu'un sportif de 20 ans. De plus, ce qui distingue le plus les conditions des aînés de ceux des adultes, c'est que le clinicien doit faire la distinction entre ce qui est pathologique et ce qui est dû au vieillissement normal du corps. Le chiropraticien a d'ailleurs une formation solide en gériatrie pour assurer la qualité des soins.